• Les députés européens s’apprêtent à voter pour la création d’une nouvelle agence Frontex : un déni des droits humains

    30 mai 2016 Cet après-midi, la commission Libertés Civiles, Justice et Affaires Intérieures (LIBE) du Parlement européen va se prononcer en faveur du remplacement de Frontex par un corps de garde-frontières et de garde-côtes européen. Cette nouvelle agence sera une version renforcée de l’agence Frontex à l’abri de tout contrôle indépendant, sans mécanisme efficace permettant de mettre en cause sa responsabilité en cas de violation des droits humains, mais dotée de plus de pouvoirs.
    La commission LIBE va (...) La suite

  • La campagne "Open Access Now" laisse place à la mobilisation "Close the Camps"

    Le 18 juin 2010, le réseau Migreurop décidait de se positionner contre l’enfermement des étranger.e.s.
    Lancée en 2011, la campagne « Open Access Now » visait à faire connaître les réalités invisibles de l’enfermement, ses dérives et les violations des droits qui en découlent. La campagne demandait une transparence totale et un accès inconditionnel à l’information et aux lieux de privation de liberté pour les journalistes et la société civile.
    Afin de sensibiliser la société civile et le monde politique à (...) La suite

  • Pour la liberté d’expression à Calais

    Signez la pétition !

    Parti du Royaume-uni, où des manifestations ont été organisées devant tous les centres de rétention ce samedi 7 mai, un appel international à s’opposer au système d’enfermement et d’expulsion des étrangers a été publié et relayé dans une dizaine de pays, dont la France.
    Mais à Calais, la manifestation prévue devant le centre de rétention de Coquelles se heurte à un arrêté d’interdiction pris au nom de l’« état d’urgence ».
    Pétition de Philippe Wannesson à la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio :
    À (...) La suite

  • Contre les préjugés et en soutien à Migreurop : le livre "Migrants et réfugiés", de Claire Rodier

    Réponse aux indécis, aux inquiets et aux réticents

    L’arrivée en grand nombre de réfugiés et de migrants en Europe, après un parcours épuisant, ainsi que les nombreux morts en Méditerranée ont souvent ému et « bousculé » la population européenne. Toutefois, après les premiers élans de compassion et de solidarité, les inquiétudes et les réticences s’expriment, et de multiples questions émergent : quelle différence entre réfugiés et migrants ? La France et l’Europe ont-elles la capacité d’accueillir cet afflux de migrants, compte tenu de la crise économique ? Les (...) La suite

  • Sabir, le festival des cultures méditerranéennes du 12 au 15 mai 2016

    Après Lampedusa, Sabir arrive à Pozzallo, lieu de débarquement et pont culturel au coeur de la Méditerranée.

    La deuxième édition du Festival Sabir, organisée par l’association ARCI (Association récréative et culturelle italienne), se concentrera sur les « alternatives méditerranéennes » à travers des spectacles, des débats, des rencontres internationales et des ateliers. Choisir la Sicile comme lieu géographique signifie également lancer un appel à la responsabilité collective face aux drames des migrations au large de la Méditerranée, où, rien qu’en 2015, plus de 3 500 hommes, femmes et enfants ont perdu la vie. (...) La suite

  • Nuova tappa di « Moving Beyond Borders » a Pozzallo

    Una mostra itinerante di Migreurop, scenografia Etrange Miroir. A Pozzallo (Sicilia, Italia) dal 10 al 14 maggio, nell’ambito del festival diffuso delle culture mediterranee "Sabir"

    Interattiva, multimediale e accessibile a tutti, la mostra si propone di lottare contro i pregiudizi e la disinformazione intorno alle questioni migratorie e di denunciare le politiche di rigetto nei confronti dei profughi considerati indesiderabili sul territorio europeo.
    La mostra “Moving Beyond Borders” (MBB) esplora i percorsi migratori ponendo una particolare attenzione sui dispositivi di controllo delle frontiere che obbligano i migranti ad intraprendere rischiose traversate attraverso (...) La suite

  • Frontex 2.0 : le bras armé de l’Union européenne se renforce et demeure intouchable

    Communiqué de presse Frontexit - 27 avril 2016

    D’ici août 2016, les institutions européennes veulent remplacer Frontex par une nouvelle agence de garde-côtes et de gardes-frontières qui portera encore davantage atteinte aux personnes en migration. Ce nouveau mandat renforce les inquiétudes dénoncées par la campagne FRONTEXIT depuis sa création : dissuader, contrôler et mettre à distance les hommes, les femmes et les enfants jugés indésirables alors qu’ils exercent leur droit à quitter tout pays et leur droit à demander l’asile.
    Presque un an jour (...) La suite

  • Accord Union européenne - Turquie : Externaliser pour mettre fin au droit d’asile

    Paris, le 16 mars 2016
    Ces 17 et 18 mars, lors d’un nouveau sommet à Bruxelles, l’Union européenne et la Turquie adopteront un accord supposé résoudre ce qui est à tort nommée la « crise migratoire ». Un plan qui permet surtout à l’Union de repousser les réfugiés hors de ses frontières et de sous-traiter ses obligations à la Turquie. Les États membres fuient ainsi leurs responsabilités au mépris du droit d’asile. Le réseau Migreurop, réseau européen et africain qui réunit une cinquantaine d’organisations (...) La suite

  • Calais : Les bulldozers ne font pas une politique !

    Une fois de plus, l’unique réponse qu’envisagent les pouvoirs publics face à la situation dans le Calaisis, c’est l’évacuation d’un camp de réfugiés, et leur dispersion. On feint de s’attaquer aux causes réelles du problème ; mais en réalité, en s’en prenant aux victimes condamnées à se disperser dans la peur, cette politique ne fait que le déplacer et l’aggraver. Cette « solution » n’en est pas une.
    Aux huit organisations qui ont adressé une lettre ouverte à Bernard Cazeneuve pour lui demander de surseoir à (...) La suite

  • Alep écrasée sous les bombes

    L’UE demande à la Turquie de lui garder ses frontières

    Alors que les habitant.e.s de la région d’Alep sont contraints à l’exode sous un tapis de bombes, les chancelleries européennes ont pour principale préoccupation de les cantonner au plus loin de leurs frontières. Elles s’en remettent pour cela à la Turquie, pourtant partie prenante du champ de bataille géopolitique qu’est devenue la Syrie. Pendant que des dizaines de milliers de réfugié.e.s s’agglutinent aux frontières turques, Recep Erdogan négocie avec une Europe aux abois une reconnaissance comme « (...) La suite

Cartes

Rapports

portfolios

Close the camps

Une cartographie dynamique et participative de l’enfermement des étrangers en Europe et au delà

>> voir le site

Frontexit

L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

>> voir le site